Jardins d'écoles KARENS:

le poulailler pédagogique   19-12-2020


Le poulailler pédagogique
Notre projet jardins d'écoles a débuté en juillet 2020 sur 4 établissements préscolaires de la tribu des KAREN à 80 km au sud de Chiang Mai.
Ceci a été rendu possible par un financement de l'opération filets réalisés par Ariane pour l'Association Karen-Suisse.
Au niveau de la gestion locale nous avons cherché à responsabiliser les maitresses en nous proposant leur projet.
Nous en etions là, quand Ariane nous a annoncé l'excellent résultat des ventes de noel, fin novembre, rendant possible l'anénagement de 4 projets dont le nouveau jardin de l'école de Shirley et le poullailler pédagogique pour l'école de Oy.
L'école de Oy : Ban Kuhn Kong, est la plus éloignée, il y a 3 ans il fallait marcher un kilometre dans le lit de la rivière pour atteindre le village. la nouvelle route s'éboule frequemment, conservant l'isolation du vilage en moyenne montagne.
Cette année il y a 6 enfants entre 2 et 5 ans dans la classe maternelle.

En un week-end, avec les copains du village, la maitresse et son mari ont bati et cloturé le poulailler et peint l'enseigne qui écrit en Thai : Poulailler pédagogique et en dessous le nom du village.
Sur le projet de départ il s'agissait de 3 poules pondeuses, mais il y a eu une donnation de six poules. 
En Thailande on accumule des points de mérite bouddhiste, quand on fait une bonne action.
Il est frequent que nos écoles recoivent des donnations de différentes ong ou particulier.
Et l'école compte sur la générosité des villageois pour donner des restes alimentaires.

Au niveau conceptuel, les jardins d'écoles se batissent d'une facon non directive, par exemple je ne leur donne pas les plans du poulailler, mais leur demande: ... comment vas-tu construire le poulailler, car je desire rester observateur avec une demarche ethnographique.

Les jardins d'écoles viennent de franchir une étape fondamentale apres 5 mois d'existence: L'apparition de l'élevage. Ce qui en terme de permaculture crée une boucle productive: le jardin nourrit les poules, les fientes et des oeufs retournent au jardin, le resultat devient positif : la vie crée la vie.
Bernard lompré


Enseigner aux écoliers le jardin potager   juillet 2020

L'hiver est froid chez les karen


A l'origine une prise de conscience de la dépendance alimentaire a la cantine des écoles, qui  a entrainé un certain nombre de mesures dont la création des jardins d'écoles

Puis s'est greffé la voloonté d'expérimenter sur les 5 écoles maternelles dont 4 écoles de Karens, et une école a dominante thai, dans la plaine, et de porter candidature à une dotation permettant de passer de 50 a 300 éleves et de 2 a 12 ans

Candidature pour : Courir pour aider, Meinier 2021.
JARDINS D'ECOLES EN MONTAGNE KAREN.
ET SUIVI MULTIMEDIA, SUR 12 MOIS.



1- l'intéret est d'observer comment ces habitants de la forêt vont relever le challenge: Jardins d'écoles

Nous pouvons beaucoup apprendre de leur culture millénaire.
En leur apportant matériel et savoir faire technologique.

2- Apporter de la technologie ... Un studio multimedia de qualité professionnel, aux mains des natifs afin que nous puissions partager leur art de la slow life Karen, vue par des natifs, et non par un occidental, qui risque de déformer l'incroyable culture de l'ethnie Karen...

3- L'intéret majeur est la pérénité de l'action par l'image :
Les jardins d'écoles: 10 établissements ; 5 maternelles, 4 primaires et 1 école secondaire.
Total projet 300 enfants, de 2 à 13 ans

Les jardins seront mis en images, par l'atelier multimédia.
Ils deviendront connus, tant au niveau local qu'internationnal grâce au site trilingue, Thai, Anglais et Francais.

Leur suivi multimedia sur 12 mois, mis en ligne va servir à des projets du même type, et peut être dans le monde entier, montrant ainsi le bon et le difficile de l'expérience

4- Apporter le multimédia aux jeunes Karen pour qu'ils filment leur art de vivre, c'est enregistrer une vraie culture, vue de l'intérieur, juste avant qu'elle ne se conformise et disparaisse...

5- Focaliser sur les jardins d'écoles, car qui voit loin, forme la jeunesse, et notre but est humanitaire.
Mais aussi observer leurs techniques primitives pour nous en inspirer...

6- Le côté jardin:
La premiere expérience d'installation, pour les 50 enfants, a couté:
CHF 760.- soit: 15,20.- par enfant
Par extension, le cout d'installation pour les 300 enfants:
300 enfants du projet global = 4 560.-
7- Le cote multimedia:
Location d'un espace, studio image et son:
CHF 200.- par mois total 2 400.-
Ammeublement et aménagement CHF 750.-
Equipement informatique pro CHF 12 300.-
L'installation du studio micro, lumières, tables de mixage son... CHF 6 200.-

8- le cote humain
Trois employés à plein temps pendant un an:
- Une enseignante jardin Karen
- 2 techniciens multimedias dont au moins un karen
CHF 400/mois= pour 12 mois: 4 800.- x3 = 14 400.-
9- Total = CHF :
Jardin 4 560.-
Multimedia 2 400.- Location local
750.- Aménagement studio
12 300.- Electronique studio
6 200.- Caméras et micros
Salaires 14 400.-
TOTAL : 40 610.-
Résultat
- Un site internet pour regrouper musiques, films, photos
- un disque de musiques traditionnelles Karen
- un film par mois et par jardin d'école 9x12= 108 films de 3 minutes:
L'impulsion donnée par le financement de ce projet, inclut une vision à long terme culturelle, humaine, et philosophique

J'ai vu chacun de ces enfants planter quelques graines; Ils n'ont pas saisi la portée du geste...

Mais à chaque visite, ils verront leur plante grandir ou mourrir, porter des fruits ou rester sèche...

L'enseignement apporté par Les Jardins d'Ecoles, est profond et de longue durée

Ce sont des marques fondamentales, pour ces jeunes, qui feront l'avenir de leur tribu...

Ce que nous enseignons à nos jeunes, fait l'avenir de nos vies

www.karen-suisse.ch

petit film Karen

Le film